Tarifs

Tarifs

Une séance de psychothérapie individuelle : 160.- (séance de 50 à 60 minutes)
Une séance de couple  : 200.- (séance de 60 minutes)

Les prestations en l’absence du patient (téléphones, lettres, rapports, courriels, etc.) sont facturées par tranches de 5 minutes.

Les honoraires sont payables sur place au comptant, par carte de débit ou de crédit (Postcard non acceptée) ou Twint.
Les séances annulées au moins 24h à l’avance ne sont pas facturées. Celles annulées moins de 24h à l’avance ou les rendez-vous manqués sont facturés, peu importe le motif.

Supervision professionnelle

Supervision systémique individuelle : 160.- de l’heure
Supervision systémique de groupe : 200.- de l’heure
(Titre de spécialiste en psychothérapie FSP obtenu en février 2011)

NEWS : ASSURANCE MALADIE DE BASE

A partir du 1er juillet 2022, les psychologues-psychothérapeutes FSP travaillant de manière indépendante pourront être remboursés par l’assurance maladie de base (LAMAL), dès lors qu’un médecin (généraliste ou psychiatre) estimera que la problématique à traiter relève d’un problème médical (symptômes émotionnels, mal-être objectif, limitations du fonctionnement quotidien, etc.). Si c’est le cas, ce médecin pourra faire une prescription pour 15 séances de psychothérapie, puis à nouveau pour 15 séances supplémentaires suite à un feedback du psychothérapeute et un rapport envoyé à l’assurance concernant l’évolution des symptômes et de la thérapie. Après la 30ème séance, un processus d’évaluation du dossier par un psychiatre devra être fait pour continuer à pouvoir bénéficier d’un remboursement par l’assurance de base.  

L’avantage de ce changement est le remboursement des séances de psychothérapie pour les personnes n’ayant pas d’assurance complémentaire. Les inconvénients sont de plusieurs ordres : il faut premièrement atteindre le montant de sa franchise comme pour n’importe quel autre soin médical (puis il y aura les 700.- de quote-part petit à petit). L’assurance est en droit de demander au plus tard depuis la 30ème séance un diagnostic psychiatrique « conséquent » (code F. selon la CIM10) pour se prononcer sur l’octroi de ses prestations. Il est très probable les assurances vont considérer chaque personne bénéficiant d’un tel remboursement comme ayant des problèmes psychiques. Il faut donc être attentif à ce point si l’on prévoit de souscrire par la suite à une assurance complémentaire (questionnaires de santé à remplir)!

! IMPORTANT !!

J’ai décidé de ne pas solliciter le remboursement de l’assurance de base pour mes prestations sur l’année 2022, ne mettant ainsi pas en porte-à-faux plusieurs clients coincés par la décision unilatérale de leur complémentaire. Ainsi, mes prestations actuellement ne sont pas remboursées par l’assurance de base et sont partiellement remboursées par certaines assurances complémentaires.